Doucement, d’ici quelques heures, l’année 2019 fera son entrée dans notre vie. Comme tous les ans, nombreux feront le constat que le temps s’est écoulé une nouvelle fois à une vitesse folle et incontrôlable. Chacun regardera ce qui s’est passé dans sa vie durant cette année et prendra de nouvelles résolutions. Un éternel recommencement en soi.

Nous avons perdu l’habitude d’essayer de maîtriser notre temps, de décider de la manière dont nous souhaitons l’utiliser et d’en assumer pleinement les conséquences. Il est tellement plus facile de se laisser guider par les autres et la société qui décident à notre place et nous imposent un rythme.

Que nous soyons croyant ou pas, nos choix et nos actes doivent être guidés par notre foi. Mais attention à ne pas se laisser tromper par ce que nous pensions être issu de notre foi et notre propre intérêt. C’est notre foi qui donne un sens à notre vie. Faisons en sorte que par notre foi, nos actes soient sincères, intègres et correspondent à nos paroles et ne soient pas en décalage.

Pourquoi donc je parle de tout cela ? Ce soir, certains d’entre nous seront en famille, d’autres avec des amis et d’autres se retrouveront seuls dans la solitude. Cet état de fait ne se résume pas uniquement en ce jour du réveillon malheureusement, mais chaque jour que compose une année. Et pourtant il est si simple de rendre ce monde meilleur avec tout l’amour que nous avons à offrir.

Cela commence par l’écoute. Nous sommes dans une société où tout le monde souhaite s’exprimer mais personne n’est là pour écouter l’autre (on n’a pas le temps ou on trouve toujours autre chose de plus important à faire). Avec les nouvelles technologies, l’essor du numérique et les réseaux sociaux, l’égocentrisme s’est propagé comme un fléau dans notre société et isole nos individus les plus fragiles et les plus faibles. Certes, nous savons maintenir une personne en vie plus longtemps et en meilleure santé physiquement mais qu’en est-il de leur besoin mental. Où sont partis se cacher notre empathie et altruisme ? Peut-être avons-nous perdu notre faculté à l’écoute ? Nous nous concentrons principalement sur les images et le spectaculaire (télé, jeu, pub) en occultant volontairement les mots qui deviennent simplement un habillage. Revenons à la base de la relation humaine, l’écoute. Soyons attentifs aux mots de nos proches, de nos prochains. c’est par là que débute l’amour de notre prochain.

De nombreux exemples que nous vivons dans nos vies et dans notre société viennent illustrer un autre fait : l’oubli que la communication est un partage et se fait dans les deux sens et non à sens unique. Il faut que chaque partie puisse s’exprimer pour ne pas laisser s’accumuler les colères et les malentendus. Ainsi pour avoir une bonne communication rejoint l’écoute aussi.

Pour ce soir et les jours à venir de notre vie, soyons plus à l’écoute de nos prochains, partageons et communiquons. Sur ce je vous souhaite à tous un très bon réveillon quelque soit l’endroit où vous vous trouverez et avec qui vous partagerez ce dernier jour, sachez que quelqu’un là-haut veille sur vous.

Peace and Love.

 

  • 98
  •  
  •