Retrouvez les photos du Hura Tapairu 2016 ainsi que son palmarès !

Ce Hura Tapairu 2016 n’a pas déchanté avec une participation de plus de 24 groupes de danse dans les 2 catégories du concours : Tapairu et Mehura. On aurait pu s’attendre à un Hura Tapairu terne vu qu’il n’y avait que 4 groupes qui se sont présentés dans la catégorie Tapairu. Cette défaillance des troupes s’explique en grande partie par la participation record de 20 groupes de danse au Heiva I Tahiti 2016, ne laissant ainsi pas aux groupes suffisamment de temps pour se constituer le budget nécessaire. Et pourtant, le niveau des Mehura a rendu ce Hura Tapairu 2016 mémorable. En effet, tant au niveau des robes qui ont été confectionnées que des chorégraphies présentées, cela a été d’un très haut niveau. Cela s’est traduit par la présence de 8 groupes à la finale au lieu de 6.

GALERIE PHOTO du Hura Tapairu 2016 ici.

Au niveau de la catégorie Tapairu, la troupe Manohiva de Poerava TAEA, avec leur prestation bien huilée sur le thème « Te one tere, là où les rêvent s’envolent », qui retrace l’origine du sable blanc de Punaauia, en commettant le moins d’erreur possible et en engrangeant le maximum de points sur tous les critères de notation, remporte le prestigieux trophée pour la 2ème fois. La surprise venait de la troupe de Manahau de Jean-Marie BIRET avec comme thème »Ti’ama ma te ‘ite », qui est venu titiller le soir de la finale Manohiva en haussant leur niveau avec des changements dans leur programme et leur costume. Chaque chorégraphe, chef de groupe a son propre style, sa sensibilité, sa vision du spectacle final. Ainsi, on retrouve sur scène une interprétation, des costumes plus ou moins originaux. On aime, on n’aime pas, l’appréciation dépend de chacun mais on se doit de respecter le travail accompli. C’est aussi ainsi qu’on reste qui on est. Imaginez un instant que tous les spectacles soient identiques, on s’ennuierait bien rapidement.

Au niveau de la catégorie Mehura, (je ne saurai vous décrire mieux que ChickyTahiti les faits marquants des différentes groupes, retrouvez son article sur le Hura Tapairu 2016) c’est la troupe Hia’ai de Turia TEMORERE qui remporte le 1er prix.

La déception que j’ai eu provient des prestations ‘äpipiti qui ne disposent pas à ce jour de grilles de notation. Le prix est décerné à la discrétion du jury. Ne sachant sur quel pied dansé, les groupes ont présenté des duos assez originaux (théâtral avec Hei Tahiti Tane, acrobatique avec Tamarii Papetoai). Mais au final, le jury semble avoir décerner le prix en se basant sur la préservation de la tradition.

Un grand merci à ces acteurs bien souvent absents de la scène que sont les auteurs grâce auxquels une histoire peut nous être conté.

Quant à l’éternel débat de savoir si les groupes professionnels doivent participer ou pas au Hura Tapairu, je vous demande de vous poser la question suivante : comment déterminer si un groupe est professionnel ?  du fait que le groupe est composé uniquement de danseurs professionnels ? dans ce cas là, c’est quoi la définition d’un danseur professionnel ? un danseur qui a eu son diplôme au CAPF ? dans ce cas là très peu de groupes peuvent se vanter d’être professionnels. Tous les groupes qui se présentent au Hura Tapairu disposent en leur sein des danseurs qui ont l’habitude de danser aux concours et des danseurs qui dansent occasionnellement. Le point que je soulignerai c’est que chaque concours a un règlement, des grilles de notation et un jury de telle ou telle sensibilité. C’est donc à chacun de s’y imprégner pour aller chercher le 1er prix. Cela ne change en rien qu’un spectacle reste exceptionnel quelque soit son concepteur et tend à passer un message au public, à nous de le saisir au fil du spectacle.

A titre informatif, suite au nombre d’inscription insuffisant, le heiva international qui aurait du avoir lieu l’année dernière a été reporté à nouveau.

Retrouvez l’ensemble des prix qui ont été décernés :

Prix Tapairu :

1er prix : Manohiva de Poerava TAEA
2ème prix : Manahau de Jean-Marie BIRET
3ème prix : Tahiti Hura de Maheata TEAVAI

Prix Mehura :

1er prix : Hia’ai dirigé par Turia TEMORERE
2ème prix : Manohiva Mehura dirigé par Poerava TAEA
3ème prix : Hei Tahiti Vahine dirigé par Tiare TROMPETTE
4ème prix : Mana Atua dirigé par Rita AHU

Pahu Nui :

1er prix : Tahiti Hura dirigé par Maheata TEAVAI
2ème prix : Ahutuatea dirigé par Tumata VAIRAATOA
3ème prix : Tuiheitemarama dirigé par Merehau BUCHIN

‘aparima ‘äpipiti :

 Heitiare MANATE et Ranitea DELION du groupe Tahiti Hura

‘öte’a ‘äpipiti :

Taiana MAHINUI et nilda TAAVIRI du groupe Hei Tahiti Vahine

Prix Spéciaux :

Prix Spécial : TEHAHE Heimanu (Tuiheitemarama) pour l’ensemble de son oeuvre
Prix Spécial : Piihau pour encourager la jeunesse à s’inscrire dans un parcours culturel

Catégorie ‘Aparima :

1er prix : Manahau dirigé par Jean-Marie BIRET
2ème prix : Manohiva dirigé par Poerava TAEA
3ème prix : Tahiti Hura dirigé par Maheata TEAVAI

Catégorie ‘Ote’a :

1er prix : Manohiva dirigé par Poerava TAEA
2ème prix : Manahau dirigé par Jean-Marie BIRET
3ème prix : Tahiti Hura dirigé par Maheata TEAVAI

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *