Retrouvez les photos du Heiva I Tahiti 2018 ainsi que son palmarès

  •  
  •  
  •  
  •  

Cette édition du Heiva I Tahiti 2018 s’est achevée avec la victoire du groupe Ori I Tahiti en catégorie Hura Tau avec leur thème : le MĀ’OHI, Tout autre. « Le message s’adresse en premier aux artistes, aux maohi qui composent le groupe car ils sont les premiers acteurs concernés par ce thème, ils font partis de ces locuteurs qui parlent peu et comprennent difficilement leur langue et ce sont eux qui vont transmettre le message au public. Je voudrai citer Tane en disant : Maohi ne signifie pas dire « sauvage », « paysan ». Ce n’est pas un mot dégradant. Il faut arrêter d’avoir honte d’être maohi. Se ré-approprier sa langue n’est pas chose facile et ORI I TAHITI ne vient pas donner LA solution. Nous proposons des pistes mais la réelle solution se trouve dans les foyers, dans la famille et dans le « âau » de chacun. C’est un cheminement personnel, une quête individuelle, à chacun d’aller vers cette langue qui n’a jamais cessé d’interpeler la jeunesse pour se réapproprier sa langue. De ne plus avoir honte de dire : « je suis maohi ». »

Quant à la catégorie Hura Ava Tau, c’est le groupe Tahiti Hura qui s’impose en nous contant l’histoire de l’origine de la signification de l’ile de Raiatea. « Le thème que j’ai retenu, s’intitule « O vai ‘oe e Rai’atea ? » – « Que signifies-tu Rai’atea ? ». J’ai choisi ce thème parce qu’étant originaire de l’île de Rai’atea, je veux rendre hommage à mes origines, à mon île et à son histoire. Et à travers son histoire, j’aimerai faire passer un message très important à notre jeunesse et la génération future. Raiatea c’est un symbole ! C’est le symbole de l’amour, le symbole du respect et le symbole de la vie. C’est la preuve d’un amour qui transcende l’espace et le temps ! C’est ainsi que je vois les choses. Le message est le suivant : donner de l’amour et rendre hommage à nos parents et nos aïeux. Nous nous devons de les respecter, de les aimer et de les accompagner tout le long de leur existence. Il ne faut pas oublier que ce sont eux qui nous ont donné la vie. L’amour c’est aussi le respect de soi et le respect d’autrui et c’est valeur essentielle de la vie qui hélas manque cruellement dans notre société actuelle. J’espère sincèrement toucher la sensibilité et le coeur du public avec notre spectacle. Je me sens vraiment honoré et fier de partager ce message. C’est un thème lourd de sens et j’ai vraiment de la chance d’avoir une équipe compétente et unie à mes côtés, je le dis : sans eux, je ne suis rien ! »


Au niveau des tarava, Tamarii Mataiea remporte le 1er prix en Tarava Tahiti tandis que Tamarii Mahina s’impose en Tarava Raromatai et Tamanui Apato’a No Papara s’adjuge le 1er prix en Tarava Tuha’a Pae.

Le Heiva I Tahiti n’est pas simplement un concours où se réunissent les danseurs et les chanteurs de tarava sur le Tahua Toa’ta, mais il permet aussi aux groupes de s’exprimer librement et de transmettre des messages, des histoires et des légendes. Je vous invite à les retrouver au travers de ce  petit guide pour les avertis.

Le jury est composé cette année de 9 personnalités du monde du Ori Tahiti proposées et validées par les groupes de danse et de chant eux-mêmes. Le président du jury Moana’ura Tehei’ura, sera assisté de Makau Foster, Jean-Marie Biret et Vaihere Pohue pour la partie danse. Au niveau du chant, c’est Noéline Tenauri, Jean-Pierre Chung-Sen et Jean-Marc Zinguerlet qui donneront leur analyse. Quant à l’écriture, c’est Steve T. Chailloux qui a la lourde tâche de juger le texte des groupes.  Poehei Temaiana se charge lui d’apprécier le travail des orchestres.

Chaque groupe de chant et de danse fut accueilli lors de la cérémonie d’ouverture orchestrée par Moana’ura Tehei’ura accompagné des proclamations des membres du jury. Cette cérémonie s’est achevée avec le rahiri, instant solennel où les groupes déposent des feuilles de bananiers signifiant leur acceptation des résultats que proclameront le jury à la fin du concours.

J’aurais tant voulu vous parler de chaque spectacle ou des chants qui nous ont été présentés sur le tahua To’ata mais je n’en ferai rien car ce sont des spectacles à vivre en live et sur place avec l’ambiance qui s’en dégage !! C’est à chacun de comprendre et de prendre ce que les groupes nous offrent.

GALERIE PHOTO du Heiva I Tahiti 2018 ici (à venir)

PALMARES Heiva I Tahiti 2018

En chants traditionnels :

Grand prix Re tumu ra’i fenua : Tamarii Mataiea

Tarava Tahiti :

1er prix Moeroa a Moeroa : Tamarii Mataiea
2ème prix : Te pape ora no Papofai
3ème prix : Reo Papara

Tarava Raromatai :

1er prix Paimore Tehuitua : Tamarii Mahina
2ème prix : Natiara
3ème prix : ‘O Faa’a

Tarava Tuha’a Pae :

1er prix : Tamanui Apato’a No Papara
2ème prix : Tamarii Rapa No Tahiti
3ème prix : Hei Rurutu

Himene Ru’au :
1er prix Penina Itae Tetaa – Teikiotio : Natiara
2ème prix : Te pape ora no Papofai
3ème prix : Tamarii Mataiea

Ute Paripari :
1er prix Roland Tautu dit Papa Ra’i : Tamarii Mataiea
2ème prix : Natiara
3ème prix : Tamarii Mahina

Ute Are’are’a :
1er prix : Tamarii Rapa No Tahiti
2ème prix : Tamarii Mataiea
3ème prix : Tamarii Vairao

Prix spéciaux :
Meilleur auteur :  Reo Papara
Meilleur compositeur : Natiara
Meilleur Ra’atira : Te pare o tahiti aea
Meilleur Costume de Chant : Te pare o tahiti aea

Prix à la discrétion du jury :
Ra’atira ti’ati’a : Stellio ARIIOEHAU de Tamarii Matairea
Coup de coeur : Reo Papara

En danse traditionnelle :

Hura Tau :

1er prix Madeleine Moua : Ori I Tahiti
2ème prix : Hei Tahiti
3ème prix : Nuna’a e Hau

Hura Ava Tau :

1er prix Gilles Hollande : Tahiti Hura
2ème prix : Tamarii Vairao
3ème prix : Fare Ihi No Huahine

Prix du plus beau costume végétal et du plus beau costume traditionnel :
Plus beau grand costume Joseph Uura : Hei Tahiti
Plus beau costume végétal : Ori I Tahiti

Meilleur orchestre patrimoine :
1er prix Salomon Heimanu : Heikura Nui

Meilleur orchestre création :
1er prix Munanui Taurere : Fare Ihi no Huahine
2ème prix : Ori I Tahiti
3ème prix : Tahiti Hura

Meilleure danseuse :
1er prix : Perle RENVOYE de Tama no Aimeho Nui
2ème prix : Heipua KERVELLA de Ori I Tahiti
3ème prix : Ravahere SHASTID-ATIU de Tahiti ia ruru-tu-noa

Meilleur danseur :
1er prix : Tamatea ONDICOLBERRY de Ori I Tahiti
2ème prix : Manea KOUAKOU de Tahiti Hura
3ème prix : Toanui MAHINUI de Hei Tahiti

Prix spéciaux :
Meilleur auteur : Mirose PAIA de Tahiti ia ruru-tu-noa
Meilleur compositeur : Ori I Tahiti
Meilleur Ra’atira Ti’ati’a : Steeve JEAN de Ori I Tahiti
Meilleur ‘Aparima : Ori I Tahiti
Meilleur ‘Ote’a : Hei Tahiti
Meilleur Pa’o’a Hivinau : Ori I Tahiti
Meilleur ‘Orero : Jean-Marie TEHAHE de Tahiti Hura
Prix à la discrétion du jury : Performance de l’orchestre et mise en scène des choristes de Nuna’a e Hau
Prix à la discrétion du jury : émotion de la voix Tahiarii de Natihau
Prix à la discrétion du jury : interprétation des l’ensemble des acteurs de Tahiti ia ruru-tu-noa

 

GALERIE PHOTO du Heiva I Tahiti 2018 ici (à venir)

 

 

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez 15818 autres abonnés

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *