Heiva I San Francisco 2019

All printings can be seen and ordered on lifeislovetahiti.smugmug.com

Gallery Photo (only selection)

La genèse

L’aventure a vu le jour suite à une longue discussion riche et intéressante avec auntie Elle. Nous échangions nos idées et nos visions sur l’amour que nous avions pour notre belle culture et la manière de la promouvoir d’une manière la plus juste et complète possible. Cette première édition du Heiva I San Francisco est le fruit d’une mure réflexion. Il a fallu laisser le temps au temps pour que l’organisation se concrétise. San Francisco est une ville d’Arts et de Culture cosmopolite, lieu idéal pour accueillir un tel événement. Nous ne pouvions qu’apporter notre soutien à une telle démarche. Au fil de nos échanges, nous avons convenu avec aunty Elle que ce sera un honneur de pouvoir être les premiers photographes de Tahiti à couvrir un Heiva à l’extérieur de nos frontières avec notre regard expert. C’est donc avec grand plaisir que nous avons répondu présent avec Cindie pour leur apporter notre soutien.

La recherche de sponsors et promotion

A cet instant là, nous n’avions aucune idée de la manière que nous devons nous y prendre et les démarches à réaliser pour la réussite de ce projet. Rapidement, nos cerveaux bouillonnent et pondent une liste des tâches à accomplir. Nous avons sollicité de l’aide auprès des compagnies aériennes et médias pour nous soutenir. 3 partenaires ont répondu présent : Nemenzo Te Fare, French Bee et Polynesie 1ère, le projet a pu se concrétiser. Nous les remercions pour leur confiance et leur soutien. Parallèlement, nous avons récolté et compilé le maximum d’informations que nous pouvons pour les communiquer via nos sites et pages afin de dresser un tableau le plus complet possible de cette première édition du Heiva I San Francisco via un article.

Le départ

Parents de 2 enfants et famille d’accueil pour toutous. Il a fallu que nous nous organisons de ce côté. Merci maman, Poux et Misaki d’avoir garder nos adorables canailles !!! Les valises ont été préparés à la dernière minute la veille avec l’essentiel et quelques heures de sommeil plus tard, nous voilà à l’aéroport en train d’enregistrer nos bagages. Nous croisons Hinatea, Steeve et Goenda, membres du jury dans la salle d’embarquement que nous saluons avant d’aller profiter de quelques minutes supplémentaires de repos. Nous avons eu l’agréable surprise de voyager en classe Eco+ à l’aller et en classe Premium au retour. Merci à French Bee pour cette attention particulière.

Le vol

Le vol fut agréable et se déroula sans encombres. Les hôtesses de l’air étaient accueillantes et prenaient le temps pour expliquer le fonctionnement des différents services et disposaient de beaucoup de patience. Nous n’avons pas vu le temps passé entre les repas et le film. Première du genre, grâce aux caméras embarqués, nous avons pu suivre en direct l’atterrissage sur San Francisco !!

Une arrivée tumultueuse

Cela ne pouvait m’arriver qu’à moi. Retenu par les customs à l’arrivée. Il a fallu une patience folle (3 heures pour être exactes) pour leur expliquer que nous venons en tant qu’amis pour le Heiva I San Francisco et que nous sommes bénévoles. Mais tout se finit bien avec un gros stress pour mon Amour. Merci à Nene d’avoir contribuer à ma libération !!! Merci pour votre accueil fleuri avec oncle Ken, on se croirait au fenua !!! et merci pour la carte. Et une pensée à nos membres du jury qui se sont inquiétés de mon sort (Goenda, Steeve et Hinatea)

Rencontre avec le comité franco-américain

Nous avons pu prendre contact avec le comité franco-américain et leur représentant nous ont fait l’honneur de venir assister au Heiva I San Francisco. Ce fut une joie de savoir qu’une si grosse communauté française vive à San Francisco. Ils célèbrent annuellement la Bastille Day.

Les visites de San Francisco

La première journée fut assez chargé. Profiter du piano de l’hôtel avec Cindie en chant, le concierge a adoré. Puis Eric nous récupéra et avec les membres du jury, nous avons découvert la ville de San Francisco avec le Cable car, le sandwich au homard du fisherman whalf sous l’œil des mouettes qui n’hésitaient pas à venir demander leur part sans peur. Une petite visite du Japantown avec Cindie avant le dîner au Yakini où un repas copieux nous attendait à la façon coréenne : cuisson des viandes sur une plaque chauffante et liqueur à la pêche ont fait sensation. Le soir, après le briefing par Nene concernant le déroulé de la journée du Heiva I San Francisco, une mise au point des membres du jury sur la cérémonie du rahiri a eu lieu. Nous nous sommes éclipser avec Cindi durant la nuit du côté du pont de San Francisco en amoureux où nous avons eu une rencontre improbable avec un raton laveur qui faisait les poubelles. Le Golden Bridge était masqué petit à petit par un brouillard qui se levait. Nous avons fait une halte au Palace des fine arts où nous avons profité de la beauté de ce monument avant de faire une longue marche tout le long de Lombard Street pour retourner à notre hôtel. L’épuisement et le sommeil nous envahie alors.

La cérémonie du Rahiri

Comme à chaque début, la cérémonie du Rahiri a permis aux représentants soloistes et des groupes de se présenter devant le jury. Steeve, lancé dans son ‘Orero, pendant que Hinatea dansa.

Le Rahiri est une cérémonie ancestrale organisée traditionnellement en prélude d’événements importants. L’ensemble des représentants des groupes qui participent aux concours et le jury se réunissent pour sceller l’engagement du respect mutuel. Chaque participant porte une feuille de fougère qu’il dépose au sol, symbole de paix et de sérénité, quels que soient les résultats

Steeve REA et Hinatea COLOMBANI durant la cérémonie du Rahiri

La compétition

Les séries de prestations de 1:30 à 2:00 s’enchaînèrent sur des musiques complètement improvisés permettait de départager nos les danseurs(e)s. Comme selon une grille de notation basée sur plusieurs critères bien définis : l’entrée, le costume/thème, la chorégraphie, l’exécution des pas de bases, la sortie. Les passages des soloistes furent entrecoupé par les prestations des danseur(e)s qui concourraient pour le titre de Supreme dancer. Compétition à laquelle ne pouvait participer que les danseur(e)s ayant obtenu un titre dans une compétition internationale. Pour elles, elles devaient rédiger la présentation de leur thème (tumu parau) et le jury accordait une importance force à ce que l’improvisation des gestes correspondent à leur thème ainsi que leur costume. Tout cela en comptant sur une variété de pas conséquente pour démontrer tout leur talent.

Nemenzo Te Fare, le jury et les animateurs

Tout s’est enchaîne rapidement avec la présence d’animateurs vedettes qui ont l’habitude dans l’animation d’événement tels que Big John, Millie Aranda et Arthur Refuerzo. pour maintenir la salle en éveil sous les cris des supporters !

L’orchestre familial qui a accompagné les danseurs durant toute la journée

Dans la catégorie Mehura, nous avons vu se présenter sur la scène du Masonic Center 2 groupes, Da Island Way dans la catégorie Hura Tau et Hura Atua Nui dans la catégorie Hura Ava Tau. Même seul dans leur catégorie, ce fut une explosion de joie qui se projetait des visages de ces danseuses qui ont préparé ce concours avec sérieux en passant des heures à parfaire leur chorégraphie et leurs robes tout en gardant une harmonie et une synchronisation parfaite.

Pendant toute la compétition, une partie de l’équipe NzOCreW s’acharne à comptabiliser les points le plus rapidement possible pour que les classements tombent tandis que l’autre se chargeait de s’occuper des participants. Nous les croisons dans tous les recoins, chacun dans sa/ses tâches sous la direction de aunty Elle et Nene qui veillaient au grain.

Les résultats

5-8 Tamahine General 
1- Amaiya Guillermo from Manuia : Highest winning Tamahine Ages 5-8
2- Madison Catangay from Rahiti
3- Ayrianna Denzon from Da Island Way
3- Malia Hitiana from Hui Tarava 

5-8 Tamahine Advance
1- Aliya Cisneros from Da Island Way
2- Tehya Contreras from Vai Hau Nui
3- Isabella Aguilar from Manuia 

5-8 Tamaroa Advance
1- Ram Aiden Eusantos from Remie Aranda
 
9-12 Tamahine General 
1- Kaya Arenal from Te Mana O Te Ra
2- Malaya Stockton from Da Island Way
3- Taimane Pisimata from Te Mana O Te Ra
 
9-12 Tamahine Advance 
1- Kalea Minabe from Te Rahiti nui 
2- Isabella Salangsang from Otahi MĀRAMA
3- Isabella Mercado from Te Rahiti Nui 

9-12 Tamaroa Advance 
1- Xian Eriel Eusantos from Remie Aranda 

13-18 Vahine General
1- FaithAnn Mapanao from Hura Atua Nui
2- Noelani Trelles from Da Island Way
3- Therese Moira Eusantos from Rahiti 

13-18 Vahine Advance
1- Jeneiah Ignacio Soy from Hiva Katoa
2- Keilani Fernandez from Te Rahiti Nui
3- Nevaeh Angel Escario from Vai Hau Nui 

13-18 Tane Advance
1- Elija Liaiga from Remie Aranda 

19-25 Vahine General
1- Pearly Shell Aranda from Hura Atua Nui
2- Gina Mitchell from Ecole De Danse Matahani
3- Alexia Galan from Da Island Way 

19-25 Vahine Advance
1- Charlize Lela Escario from Vai Hau Nui
2- Chickie Polanco from Te Pura O Te Rahura’a
3- Jacquelyn Jacinto from Manuia 
4- Angelee Nicole Caparas from Te Orama 

19-25 Tane Advance
1- Sammy Rodrigo from Hiva Nui 

26-35 Vahine General
1- Charena Branscum from Tamali'i Polynesian Dance
2- Ruthlyn Jordan from Nemenzo
3- Honeylette Barros from Hura Atua Nui 

26-35 Vahine Advance
1- Crista Yamasaki from Lei Pasifika
2- Jenna Narvaza from Hiva katoa
3- Justine Yee from Da Island Way 

36-49 Vahine General
1- Murjani Lucas from Nemenzo Te Fare
2- Janice Placido from Nemenzo Te Fare 

36-49 Vahine Advance
1- Auntie Mel Esguerra from Independent
2- Jennifer Untalan from Hitia O Te Ra
3- Jane Alvarado from Da Island Way 

50+ Vahine General
1- Elise Abramson from Tamalii
2- Arlene Vicencio from Nemenzo 

50+ Vahine Advance
1- Luisa San Martin from RAHITI 

Overall Vahine Soloist
Jeneiah Ignacio Soy from Hiva Katoa 

Overall Tane Soloist
Sammy Rodrigo from Hiva Nui 

Mehura - Hura Tau
Da Island Way from Concord, California 

Mehura - Hura Ava Tau
Hura Atua Nui from Milipitas, California  

Supreme winner
Isabel Pérez Hernández from Independent dancer 
Vainqueurs de la catégorie Overall Soloist
– Jeneiah Ignacio Soy from Hiva Katoa
– Sammy Rodrigo from Hiva Nui
Les 7 candidates au titre du Supreme da
nseur
Isabel Pérez Hernández : Supreme dancer

Après l’annonce des résultats, il était temps pour le Heiva I San Francisco de tirer le rideau sur cette première édition qui a vu pas moins de 120 soloistes et 2 groupes. Nous tenons à tirer notre chapeau au groupe Nemenzo Te Fare et à l’ensemble des membres de l’équipe NzOCrew qui ont assuré pour que tout se déroule au mieux. Avec quelques membres de l’équipe NzOCrew, nous nous sommes restauré ce soir là au King, pour les connaisseurs de buffet à volonté.



Dernier jour à San Francisco

une partie de la team NzOCreW

Il était temps pour nous de profiter de notre dernier jour sur San Francisco. Epuisés, nous avons pris nos batons de pellerins pour aller voir ce fameux pont : le Golden Bridge et profiter de ces instants de calme devant cette architecture magistrale. S’en suivi une course contre la montre pour nos achats dans un centre commercial. Le soir, nous avons retrouvé la famille de aunty Elle autour d’un repas familial garni de plats philippiens, pays d’origine de nos amis. C’est avec regret que nous avons du prendre congé. Le séjour fut très speed. Nous reviendrons sans doute, mais avec un planning plus light !!!
Nous tenons à remercier vraiment aunty Elle et toute sa famille pour cette expérience inoubliable que nous avons pu vivre. Nous regrettons de n’avoir pas pu passer plus de temps ensemble. Ce n’est que partie remise.

Et un dernier merci à la compagnie French Bee qui nous a permis de vivre cette expérience !