Nemenzo, l’organisateur de cette première édition du Heiva I San Francisco, est un acteur majeur aux Etat-Unis du rayonnement de notre culture au travers de la musique et de la danse depuis plusieurs décennies maintenant. Je vous invite à les découvrir au travers de cet interview.

Elizabeth Nemenzo Bertumen et Magdalena «Nene» sont co-directrices de Nemenzo. C’est un groupe familial basé à San Francisco, Californie depuis 1996. Nemenzo est notre nom de famille et Te Fare a été ajouté pour représenter les différentes portes des «chambres» de la maison offrant divers services de danse, musique et événements d’inspiration tahitienne.

Notre famille est d’origine philippine. J’ai été attirée par la culture polynésienne comme un enfant incité par mes parents et ayant des camarades de jeu et des amis hawaïens dans notre voisinage. Il est difficile de dire pourquoi on est attiré par une certaine culture autre que la leur, mais il semble que l’attrait de la culture polynésienne soit indéniable.

Ma soeur Ofelia Nemenzo avait un petit groupe polynésien avec sa fille Nene Nemenzo comme élève et enseignante et maintenant co-directrice de Nemenzo. À l’époque, j’ai été témoin d’un danseur exécutant un simple hula qui a eu un effet profond sur moi avec l’uti￾lisation de ses mains et du corps comme une extension et en harmonie avec les mots et la musique de la chanson.

Nous sommes reconnaissants et honorés à ce jour d’avoir assister à tous les Farereira’a organisé par le légendaire Coco Hotahota depuis le premier événement qui a eu lieu à Vaitupa, Faa’a en 2004. C’est notre 6ème voyage à Tahiti. C’est une tradition pour Nemenzo d’emmener leurs membres et leurs groupes invités pour assister au Heiva et participer aux festivités. L’expérience a non seulement créé des amitiés durables avec les gens, mais a approfondi leur lien avec la culture qu’ils ont appris à adopter.

Nos 22 ans de danse et de musique tahitienne n’en sont qu’à leurs balbutiements par rapport à tant d’autres groupes, mais nous avons choisi de nous concentrer davantage sur l’éducation, la promotion et l’exposition
de la culture tahitienne pour la communauté et à plus grande échelle. Nous continuons d’avoir des cours comme nous l’avons fait par le passé, mais avec de nouveaux projets à l’horizon. Nemenzo est en train de produire le 1er Heiva I San Francisco en 2019. La danse et la musique feront l’objet d’autres activités d’inspiration tahitienne. San Francisco est une ville emblématique pleine de diversité et riche en histoire, mais curieuse￾ment n’a pas de représentation notable de la culture ou de l’organisation tahitienne. Ce sera une introduction dynamique pour que la culture tahitienne soit toujours présente à San Francisco et pour ceux qui sont attirés par la ville par la baie.

Notre message ne vient pas seulement de nos spectacles mais de notre retour à Tahiti pendant toutes ces années en tant que déclaration de notre engagement, de notre admiration et de notre gratitude envers le peuple tahitien pour partager et ouvrir ses portes à sa culture et ses traditions. Nous serons toujours des étudiants de la culture qui apporte le bonheur, la croissance, l’unité et le partage comme un héritage durable pour nos enfants et les générations à venir. Nous serons toujours reconnaissants à Maître Coco Hotahota de partager sa culture et de combler le fossé entre nos deux pays.